🔴HISTOIRE D’UNE EXPULSION 🔴

🔴HISTOIRE D’UNE EXPULSION 🔴

7 mars 2021 Non Par passamontagna

Malgré soit difficile d’entendre ceux qui sont emprisonnés dans le CRAde Corso Brunelleschi (Turin), des contacts sont parfois maintenus même lorsque des personnes sont expulsées vers leur pays d’origine. Grâce à ces contacts, nous avons reconstitué une déportation vers la Tunisie qui a eu lieu il y a plus d’un mois, le 26 janvier 2020. Les détenus nous racontent qu’ils ont été emmenés du centre au milieu de la nuit et mis sous sédatif avant d’être mis dans le bus, évidemment pour ne pas causer de problèmes pendant le voyage. Les bus sont escortés par plusieurs patrouilles de police, deux devant et deux derrière. La destination est Milan Linate. Une fois arrivés à l’aéroport, deux autres autocars les rejoignent, l’un rempli de policiers qui escorteront les personnes jusqu’en Tunisie, l’autre composé de détenus venant du CRA de via Corelli (Milan). Selon les détenus, la compagnie aérienne avec laquelle ils ont été expulsés est Bulgaria Air.
Au cours du voyage, ils ont fait deux arrêts : Rome, où d’autres personnes du CRA de Ponte Galeria les ont rejoints, et Palerme où il semble qu’ils aient vérifié les documents au consulat tunisien. Afin de procéder à cette déportation, les tampon pour le covid-19 ont été forcés. Lors d’une expulsion la semaine suivante, la procédure et le parcours étaient les mêmes, à la différence que 4 personnes sur 6 ont été libérées à Palerme avec un mandat de voyage pour « manque de place dans l’avion ».
Des personnes transportées d’une région d’Italie à une autre comme des colis postaux, laissées en Sicile, sans documents et à la merci des contrôles et de la police, sans aucun soutien ni point de référement. Cela montre, une fois de plus, à quel point les expulsions sont méprisables : leur seule intention est d’expulser des personnes de la manière la plus brutale et la plus violente possible.
CONTRE TOUTES LES FRONTIÈRES, POUR LA LIBERTÉ DE CIRCULATION DE TOUS LES PEUPLES.
PAS DE FRONTIÈRES, PAS DE NATIONS, ARRÊTEZ LA DÉPORTATION !

Source: No Cpr Torino (fb)