RASSEMBLEMENT SOUS LES MURS DU CRA DE TURIN – SAMEDI 9 OCTOBRE

RASSEMBLEMENT SOUS LES MURS DU CRA DE TURIN – SAMEDI 9 OCTOBRE

30 septembre 2021 Non Par passamontagna

https://nocprtorino.noblogs.org/articoli/
SAMEDI 9 OCTOBRE
16 heures
via Monginevro à l’angle du Corso Brunelleschi

À l’intérieur du CRA, comme dans les prisons, c’est le courage de ceux qui sont contraints de vivre dans ces lieux au quotidien qui a fait bouger les choses. L’absence totale de soins médicaux, les expulsions et le climat de violence que la police et l’organisme gestionnaire GEPSA voudraient affirmer et rendre normal à l’intérieur du Centre n’ont pas eu raison de la détermination et du désir de liberté des personnes emprisonnées.
Le vendredi 10 septembre, les cinq unités de logement qui composent la zone rouge ont été rendues inhabitables par les détenus, qui ont protesté avec colère et mis le feu aux matelas. Un jeune homme nous a raconté au téléphone les raisons de la révolte et les conditions de détention quotidiennes qu’ils sont obligés d’endurer, notamment le manque de soins médicaux et les coups infligés par les gardes :
https://nocprtorino.noblogs.org/…/testimonianza-audio…/
La détermination avec laquelle les personnes enfermées ont toujours fait face à leur emprisonnement devrait être un exemple pour nous, à l’extérieur, dans un moment comme celui-ci où c’est avant tout la solidarité avec ceux qui se battent et se rebellent pour détruire leur cage qui est touchée à l’extérieur.
Dans des moments comme celui-ci, il est plus important que jamais de faire sentir à ceux qui se battent qu’ils ne sont pas seuls, de montrer que les cages et les murs ne peuvent rendre invisible ce qui se passe à l’intérieur.
En solidarité avec les personnes emprisonnées qui se battent et se rebellent quotidiennement au sein du CRA.
En solidarité avec les camarades qui, au fil des ans, ont lutté contre les centres de détention administrative et se retrouvent aujourd’hui accusés dans l’opération « Scintilla », qui a également conduit à l’expulsion de l’Asilo Occupato.

(cliquez sur l’image pour télécharger l’affiche)