Mise à jour de la frontière et appel alimentaire

Mise à jour de la frontière et appel alimentaire

11 avril 2019 Non Par passamontagna

La frontière est partout

Cette ligne imaginaire qui traverse le col de Montgenèvre reste une zone de passage. Les exilée.es continuent d’être traqué.e.s par la police, qui force les gens à marcher cachés dans la neige et dans les montagnes sur des kilomètres.

 

Il y a déjà eu quatre morts (connus) dans ces montagnes.
Récemment, la police française s’est efforcée d’empêcher les gens de quitter Briançon pour aller ailleurs en France. Elle fait des controles d’identité au départ des trains qui se concluent régulièrement par des « réfus d’entrée », même si les personnes concernées sont à plus de 10 km de la ligne frontalière. Cela a contraint de nombreuses personnes à rester à Briancon malgré elles, pour ne pas être déportées vers l’Italie.

Du côté italien, le Refuge occupé continue d’accueillir les personnes de passage et de s’organiser contre les frontières, malgré la présence constante des flics et les rumeurs d’expulsion.
Mais beaucoup de gens passent par ici, et nos réserves de nourriture s’épuisent. C’est pourquoi nous appelons à une solidarité concrète.

Nous avons besoin de toutes sortes de nourriture ; du riz aux légumes, de la farine à l’huile, du café aux biscottes, des différentes boîtes de conserve au sucre… des bouteilles d’eau pour ceux qui doivent faire face à la route, aux barrettes énergétiques/chocolats /céréales de toutes sortes. Toute nourriture est la bienvenue.
Tout est nécessaire, du produit vaisselle au papier toilette. Nous continuons également de récupérer les chaussures de montagne (pointures supérieures à 41).

 

Nous rappelons que le Refuge est ouvert à tou-te-s celleux qui veulent aider et s’organiser pour lutter contre les frontières.
Venez nous voir !
All Cops Are Borders