Visite nocturne au refuge de Briançon …

Visite nocturne au refuge de Briançon …

27 mars 2020 Non Par passamontagna

Nous recevons et diffusons cet article, qui fait suite à un épisode de violence au sein du Refuge Solidaire de Briançon.
Heureusement, il parait que les fachos sont les premiers à mourir du Corona Vairus.

Dans la nuit post-électorale du dimanche 15 au lundi 16 mars,

3 personnes se sont « invitées » au refuge solidaire de Briançon (lieu d’accueil d’urgence pour les migrant-e-s qui viennent de passer la frontière).


Ces 3 individus – semblant avoir des affinités avec l’extrême droite- sont venues vers 02h00 du matin boire des bières (le refuge est un lieu sans alcool) et y foutre le bordel, puis ont essayé de monter dans les chambres où des personnes dormaient.

Un habitant du lieu leur a donc demandé de partir, ce à quoi ils ont tenté de répondre par une attitude violente et viriliste (ils cherchaient clairement la baston).

Ils ont fini par être mis dehors par les habitants après avoir renversé des meubles et cassé la vitre de la porte d’entrée.

Cette visite nocturne de la part d’individus s’apparentant à l’extrême droite s’inscrit dans un certain contexte électoral. En effet, les résultats des municipales de Briançon ont mis en tête (à 37%) la liste de Arnaud Murgia ; liste divers droite aux positions et aux discours clairement xénophobes et du registre de l’extrême droite. Il ont notamment affirmé vouloir fermer « chez Marcel » (lieu d’habitation pour des exilés), sont hostiles à toute politique d’accueil et
souhaitent renforcer le dispositif de répression à la frontière, pourtant déjà surdimensionné et violent.

Serait-ce pour fêter leur score électoral que les fachos s’invitent au refuge ?

 

Dans tout les cas face aux intimidations racistes et xénophobes restons mobilisés.

Que le contexte de l’épidémie et des mesures qui en découlent ne nous fassent pas oublier ce qu’il se passe à la frontière et les luttes politiques en cours.